17 février 2008

Le troca

Cette semaine en Polynésie s‘est terminée l’ouverture de la pêche aux trocas. C’est un coquillage conique dont la pêche est généralement interdite, sauf en cas de décision ministérielle. Il est récolté pour extraire le nacre. La dernière ouverture de pêche date d’il y a 18 ans ! Autant dire que c’était l’événement ici. Pour cette autorisation de pêche, les gens avaient le droit à un coquillage dont le diamètre de la base est compris entre 8 et 10 cm. Seulement 2 semaines d’autorisation et des quotas à respecter, 300 Tonnes pour l’ensemble de Taha’a. La division sur l’île se fait ensuite suivant les gens possédant les cartes de pêche. Un pêcheur professionnel avait le droit à ramasser 600 kg, un pêcheur amateur seulement 320…
La récolte ne dure pas très longtemps, 3 ou 4 jours. Les gens les trouvent sur le récif dans une profondeur d’un mètre d’eau. C’est lorsqu’ils les ramènent que le véritable travail commence. Il faut les nettoyer une première fois, les bouillir pour tuer la bête présente à l’intérieur. Le mollusque se mange mais n’a pas de goût particulier, c’est un peu dur à mastiquer en plus, bref, c’est un peu comme les radis, c’est inutile !! Donc une fois cuit, il faut le sortir de sa coquille et continuer à laver, relaver. You wash it, you wash it, you smell……. You wash it !!!! It doesn’t smell like a flower, plutôt comme une odeur de vieille moule pas fraîche !!!!
Pour nettoyer l’extérieur, certains les poncent avec une meule pour rendre le coquillage parfaitement lisse, d’autres les laissent à l’état brut. C’est ce qui correspond aux 2 catégories lors de la revente.
Jeudi était fixé le jour de ramassage, un camion plateau fait le tour de l’île et se rend chez tous les gens ayant droit à récolter, il récupère les trocas que les gens ont pris soins de trier et mettre ds des sacs. Les coquillages sont contrôlés et pesés pour procéder au paiement. La catégorie A (coquillage poli) est vendu 360 Frs le kg, soit 3 Zeuros, la catégorie B (coquillage brut) est vendu 290 Frs le kg, quasiment 2,5 zeuros.
C’est pas très cher payé comparativement au temps passé, mais les gens sont contents de ce petit travail supplémentaire qui permet d’amener un peu d’argent…

Voilà pour ce petit documentaire, vais mettre des photos dans le dossier Taha’a pour que vous voyiez à quoi ça ressemble qd même...

Nana, portez vous bien !!! 

Posté par lolognaf à 02:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Le troca

    17/02....Merci pour ce commentaire tres instructif !
    Je vais de ce pas voir à quoi ressemble cette attraction!!
    Prends soin de toi...
    Tata Bisous

    Posté par jupilo, 17 février 2008 à 22:37 | | Répondre
  • Mieux que le routard...

    Encore des commentaires dignes d'un guide touristique...
    Savons tout du troca maintenant, sauf peut être quel est son pluriel, mais ça il y a peu de personnes qui le connaissent, à part toi bien sûr qui en est le spécialiste !!! (Enigme de la Mère Fourras)
    Gros bisous et à tout bientôt.
    Maman

    Posté par Mamieplaymobil, 17 février 2008 à 23:25 | | Répondre
  • Very well

    Je trouve que ton anglais s'améliore pour une ile francophone .
    Quant'a l'énigme de la mére , je ne suis pas assez spécialiste il faux croire .
    Ou alors pour parisien "un troca des ros"
    En tout cas effectivement l'isolement t'inspire au récit .
    Bravo et à pluche

    Posté par dad, 18 février 2008 à 19:08 | | Répondre
  • jusqu'ici tout va bien...

    bizarre ce coquillage...
    bon vivement que tu rentres ma louloute, tes commentaires ca va un moment mais maintenant on voudrait voir ta sale tronche!
    zaza bisous

    Posté par rikiki, 28 février 2008 à 21:29 | | Répondre
  • Pas de nouvelles....

    bonnes nouvelles, mais quand même tes commentaires nous manques.
    Gros bisous.
    Maman

    Posté par Mamieplaymobil, 13 mars 2008 à 23:39 | | Répondre
Nouveau commentaire