Lolo en Vadrouille!!!

04 avril 2008

Les Marquises...

Me voila parti par un beau samedi matin ensoleillé à l'aeroport de Faa'a. Je laisse la voiture qu'Interoute m'a prété au parking et file droit à l'enregistrement. L'avion décolle, survole Tahiti, les Tamotus avec de magnifiques points de vue sur Rangiroa, Tikehau, Manihi et d'autres petits atols paradisiaques...

Le temps est tjs aussi beau et le vol est calme. Arrivé aux Marquises,à Hiva Oa exactement, le paysage est completement différent. Pas de barrière de corail, des falaises abruptes, de la roche noire et très peu d'eau turquoise sur les plages. Normal, elles sont presques toutes en galets ou en sable noir!!

Je débarque donc, récupère mon sac, la température est bonne, une trentaine de degrés! Plus qu'à chercher les gens de la pension que j'avais réservé... Personne en vue. Personne non plus ne reponds au telephone... Un gars d'une autre pension me propose de me descendre au village vu qu'il y allais. J'accepte et me voila ds son 4x4. On commence à discuter, lui explique mon pb et il essaye lui aussi de l'appeler, mais en vain. Du coup il me propose un de ces bungalow au cas ou je veuille changer de pension. Apres un acceuil comme celui que j'avais eu j'ai accepté et du coup j'ai vraiment bien fait. L'autre pension n'avais tjs pas rapellée en fin de journée.

Mes Hotes, Gaby et Féli sont 2 marquisiens bien implantés ds le tourisme et la vie de l'ile. La pension est super, belle vue sur le village Atuona, la mer et l'ile de Tohata située juste en face. Le soir suis allé manger "en ville", mais on est bien loin de l'agitation de Tahiti la aussi, meme Taha'a était surpeuplé à comparé aux 2000 habitants Hiva Oa. Soirée pépère et repos pour la journée "tour de l'ile" qui m'attendais demain.

De la piste, de la montagne, de la pluie, du bord de mer, du soleil, c'est très varié ds les Marquises. Certaines parties de la cote sont balayés par les vents, tres sec et arride ou les chevres sauvages gambadent avec aisance jusqu'aux vallées luxoriantes avec une humidité telle que les moustiques nous attendent avec impatience à ts moment de la journée! En tt cas on en prends plein les yeux. Gaby nous arrete aux points de vue, nous raconte des petites histoires sur l'ile et nous dépose à Puamau, vers les grands Tikis. Visite du site et explication des rituels ancestraux dont le tatouage occupait une grande place. Ensuite nous nous dirigeons vers notre lieux de restauration qui n'est autre que la maison des parents de Gaby! Un vrai festin nous avais été préparé. Chips de Uru (fruit de l'arbre à pain), cochon grillé, chevre au lait de coco, poisson cru, riz, poé goyave et je dois en oublier... C'est pas encore là qu'on va mourrir de faim! Je reprends ma place de copilote et le couple assis à l'arrière en profite pour siester un coup! La journée se passe bien, on croise le gars chez qui j'avais reservé la pension initialement qui nous a dit tt simplement qu'il avais eu du monde entre tps et qu'il avais oublié ma reservation! Sympa!! Le retour se fait sans encombres , et une fois revenu, le bain ds la piscine s'impose accompagné d'une bonne bière bien fraiche... Ben quoi, qui a dit que la vie était dure??????

3eme jour: Journée plongée...

Il n'y a qu'un club de plongée à Hiva Oa. Dc pas le choix. Eric Le Lyonnais (c'est pas son origine mais son nom tt simplement! suis décu moi qui voulais parler du pays!!!!) est l'unique employé de son club, il emmene les clients sur son bateau pour découvrir les fonds Marquisiens. Il me dit que l'on peux voir régulièrement des mantas mais bon, avec les animaux sauvages on est jamais sur de rien, souvenez vous à Bora!!!

Dc on décolle à 8h, enfin le bateau prends la mer pour etre exact... On longe la côte pour aller vers quelques endroits inhabités, mais c'est pas trop dure vu la densité de population! Eric nous previens que les dauphins viennent régulièrement jouer avec le bateau mais rien ce patin apparement, ca commence bien! On arrive sur le 1er site, dit "archeologique". On s'equipe, se met à l'eau, tjs aussi bonne d'ailleurs... 28°! et c'est à ce moment là que commence dans le silence sous marin ma decouverte des abîmes!

Il y a tres peu de coraux, c'est tres rocheux,les poulpes se dissimulent en changeant de couleur, des murènes se cachent ds les moindres trous, certaines especes sont même endemique aux Marquises comme la murène Dragon ou le nudibranche fleur. L'eau est chargée de plancton par contre et la visibilité moyenne mais c'est pas dérengeant pour ce type de plongée. Au dessus de nous passe une raie... Manta!!!!! Ca y est, j'ai vu ma 1ere mais de loin et rapidement. Du coup ma tete fait des rotations ds ts les sens pour ne pas manquer une 2eme qui passerai par là mais en vain... Tant pi, la plongée est belle et c'est l'essentiel. Une heure ds l'eau, les doigts tt ridés, on remonte à la surface tous heureux de cette 1ere immersion.

L'ancre du bateau est relevée et nous partons en direction du lieu nomé "spot des mantas"!!!!

Arrivés à proximité, Eric nous montre qqchose bougeaunt à la surface... Une Raie, c'est bon elles sont bien là!!! Ni une ni deux on saute tous à l'eau sans bouteille ni combi, juste masque et tuba pour profiter du spectacle. Elles étaient là, à tourner, virer, monter, descendre, curieuses elles se sont approchées, comme si elles voulaient se faire photographier. Le shooter lui, en mauvais professionnel avais laissé un peu l'appareil au soleil et de la buée s'est formée sur l'objectif... Malin ça! Tant pi, ca sera que pour moi les souvenirs, na!!!!

Il est tps de remonter pour s'equiper, enlever la buée de l'appareil et replonger pd qu'elles sont encore là. J'ai jamais du faire tt ça aussi vite! Sous l'eau le spectacle est tt aussi beau, comme ds un documentaire sans les commentaires à la con en prime! 1h sous l'eau à profiter c'est encore trop court... mais faut bien rentrer helas. A peine remonté sur le bateau que déja l'appareil se passe de mains en mains pour rester ds ce moment magique. Plus qu'à vendre mes photos maintenant pour financer mes prochains voyages!!!

4eme jour sur l'ilot Tahuata, peuplé de 600 habitants environ, dont un bon nombre travaillent l'artisanat. Une belle église en pierre et quelques plages de sable blanc. De quoi se faire un bon pic nic barbeuk à l'ombre des cocotiers... Le reste de la journée n'est que plongée, sieste et détente sur une plage deserte... restez calme, vous etes bien au froid!!!!!

5eme jour petite rando. Apres un bon petit dej à la confiture de Banane (Miam!!!!) départ pour une petite rando vers une cascade en mantagne. 2h de marche pour y arriver, traversée de faapu (jardins) ou poussent bananes et agrumes. Apres la traversée d'une foret épaisse se dessine une jolie petite cascade d'une trentaine de metres. L'eau est un peu fraiche mais ca fait du bien après avoir transpiré au soleil. Des écrevisses veulent me mordiller les doigts de pieds qui trempent ds l'eau! L'eau est tres vaseuse au fond, des trucs glissent entre les molets, beurk, juste un peu de baignade sous la cascade et hop, on sort de là!

Vais me faire dorer la pilule plutot maintenant! Une fois l'eau décantée, j'ai pu voir les anguilles qui se promenaient... Il est tps de rentrer, pas le tps d'aller faire un tour en ville, les jambes avaient envies de se reposer un peu ds la piscine de la pension. Mon gosier lui n'avaient lui pas envie de se reposer...!

Le 6eme jour levé aux aurores pour en profiter un peu avant de prendre l'avion... déja... Du coup direction le village pour visiter le musée Jacques Brel, car c'est sur cette ile qu'il est enterré, ds un cimetière surplombant Atuona, non loin de la tombe du peintre Gauguin...

Nana ;-)

Posté par lolognaf à 23:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]


15 mars 2008

Ben heu....

Voila en fait je fait pas gd chose de tres passionnant en ce moment, la semaine est pleine de travail et le we ben c'est la vie à la locale, au ralenti, un peu de plongée, un peu de peche, un peu d'apéro...
Normal quoi!
Par contre je suis en train de réserver mes prochaines petites vacances qui auront lieux la 1ere semaine d'Avril surement aux Marquises... Là il y aura de la belle photo et du commentaire!!!
En attendant, si vous me cherchez je suis sous l'eau!!!
Nana!

Posté par lolognaf à 22:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 février 2008

Le troca

Cette semaine en Polynésie s‘est terminée l’ouverture de la pêche aux trocas. C’est un coquillage conique dont la pêche est généralement interdite, sauf en cas de décision ministérielle. Il est récolté pour extraire le nacre. La dernière ouverture de pêche date d’il y a 18 ans ! Autant dire que c’était l’événement ici. Pour cette autorisation de pêche, les gens avaient le droit à un coquillage dont le diamètre de la base est compris entre 8 et 10 cm. Seulement 2 semaines d’autorisation et des quotas à respecter, 300 Tonnes pour l’ensemble de Taha’a. La division sur l’île se fait ensuite suivant les gens possédant les cartes de pêche. Un pêcheur professionnel avait le droit à ramasser 600 kg, un pêcheur amateur seulement 320…
La récolte ne dure pas très longtemps, 3 ou 4 jours. Les gens les trouvent sur le récif dans une profondeur d’un mètre d’eau. C’est lorsqu’ils les ramènent que le véritable travail commence. Il faut les nettoyer une première fois, les bouillir pour tuer la bête présente à l’intérieur. Le mollusque se mange mais n’a pas de goût particulier, c’est un peu dur à mastiquer en plus, bref, c’est un peu comme les radis, c’est inutile !! Donc une fois cuit, il faut le sortir de sa coquille et continuer à laver, relaver. You wash it, you wash it, you smell……. You wash it !!!! It doesn’t smell like a flower, plutôt comme une odeur de vieille moule pas fraîche !!!!
Pour nettoyer l’extérieur, certains les poncent avec une meule pour rendre le coquillage parfaitement lisse, d’autres les laissent à l’état brut. C’est ce qui correspond aux 2 catégories lors de la revente.
Jeudi était fixé le jour de ramassage, un camion plateau fait le tour de l’île et se rend chez tous les gens ayant droit à récolter, il récupère les trocas que les gens ont pris soins de trier et mettre ds des sacs. Les coquillages sont contrôlés et pesés pour procéder au paiement. La catégorie A (coquillage poli) est vendu 360 Frs le kg, soit 3 Zeuros, la catégorie B (coquillage brut) est vendu 290 Frs le kg, quasiment 2,5 zeuros.
C’est pas très cher payé comparativement au temps passé, mais les gens sont contents de ce petit travail supplémentaire qui permet d’amener un peu d’argent…

Voilà pour ce petit documentaire, vais mettre des photos dans le dossier Taha’a pour que vous voyiez à quoi ça ressemble qd même...

Nana, portez vous bien !!! 

Posté par lolognaf à 02:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 février 2008

L'ile paradisiaque...

Un bien beau we…

Vendredi 18h, je me retrouve sur un petit ponton en bois ou est sensé passer le Maupiti express pour mon 1er we hors de Taha’a depuis mi janvier… Le bateau arrive, à l’heure !!! A peine le tps de monter dedans qu’il est deja reparti. Direction Raiatea ds un 1er tps. Pas gd monde dans le bateau, c’est cool. 20 min apres, on arrive au port pour reccuperer quelques passagers… « Quelques » veux dire en fait ts les jeunes de Bora qui sont au Lycée à Raiatea vu qu’il n’y en a pas à sur la petite ile au lagon paradisiaque.
5 min plus tard on repars et cette fois c’est direction Bora. Traversée tranquille, pas de grosse houle. J’arrive à 20h sur le quai de Vaitape. Normalement quelqu’un devait venir me chercher mais au bout de 10 min, tt le monde était partit et je me retrouve tt seul sur le quai. Coup de fil à la pension, pb de voiture, enfin bref, demerde toi pour aller jusqu’à Matira… Sympa l’acceuil polynesien !!!
Heureusement un gars s’arrête au bout de 5 petites minutes de balade sur le bord de la route le pouce levé, c’etait le capitaine du bateau, il m’avait reconnu !
Du coup il a fait le détour pour m’ammener à la pension et du coup un peu de tchache !
Arrivé à la pension, Martine s’excuse tant qu’elle peux, me fait visiter les lieux et pour se faire pardonner, elle me prépare une petite omelette avec des pates… miam !
Un peu plus tard, les autres occupants rentrent et je fait connaissance avec eux, c’est que des jeunes ! Certains en vacances, d’autres venus pour trouver du taf… C’est bon de trouver des gens qui partagent les memes trips que moi !
A minuit, il est tps d’aller se coucher, le reveil à 4h30 de tte la semaine commence à se faire sentir…
Le lendemain, c’est départ pour Maupiti, une belle journée qui s’annonce, le transfert au bateau se fait en bateau cette fois, et sans faire de stop !
On part de Bora, on croise Olivier de Kersauzon sur son bateau avec une équipe de journalistes de Fr3 revenant de patagonie…1h30 plus tard, la passe de Maupiti se trouve devant nous, à l’interieur un lagon tres calme, au couleur haluciantes. Un petit Bora, avec une grande difference, aucun hotel avec ses bungalows sur pilotis empiétant sur le turquoise de l’eau. Et Turquoise qd il y a du fond, à moins d’1 m, l’eau est blanche, transparente… Des dégradés de bleus sont visible dans le chenal nous conduisant au port, wouahou…
Une fois débarqué, j’ai loué un vélo et commencé le tour de l’ile, 12km, un jeu d’enfant, j’en connais une qui aurai préféré faire celui la que celui de l’île des pins, hein M’man !!!!!!
Sur l’ile le tps s’arrete, c’est calme, très peu de voitures, des gens souriant, tt le contraire de Bora !!!
Sur une plage, ironie du sort, je me retrouve avec un gar que j’avais connu à mon 1er boulot, il était la avec sa copine et des potes pour le we, du coup, on pars manger tous ensemble, pas souvent seul le Lolo !
Reste de l’apres midi pépère, reste du tour de l’ile, points de vue magnifiques sur l’ile, que du bon. Il est déjà tps de rentrer, il y a pas de bateau pour rentrer dimanche... La loueuse de vélo m’a bien proposé de dormir chez elle si je ratais le bateau mais les combats de sumo c’est pas mon truc !
Pas trop de houle non plus pour rentrer, c’est cool, sur le pont je regarde l’île s’éloigner en me disant que ca c’est vraiment le paradis !!!
En arrivant au port ben devinez quoi, pas de truck, leurs espece de bus local, que dal ! Du coup j’arrete une voiture, je tombe sur une jeune italienne qui bosse ds un hotel sur l’ile depuis 2 ans, lui demande si elle va à Matira, me dit que non mais c’est pas grave, elle va m’avancer un peu vu qu’elle va voir un pote pas loin, cool ! On papotte un peu ds la voiture, et on arrive chez son pote qui était en train de partir justement, à Matira ! Aller, grimpe sur le scoot, je t’emmène. On prends meme le tps de s’arreter au super market pour acheter la Hinano du soir et il me dépose à la pension, sympa le cooréen !
Je retrouve donc mes potes de la pension, on se racontent tous notre journée, certains mangent, d’autres boivent l’apéro (je vous dirais pas dans quel camp je suis !!!!) C’est l’auberge espagnole cette pension, à la routard comme ca fait plaisir…
Le lendemain reveil pour aller plonger, un peu mal à la tete, (aie, me suis vendu !) mais ca va vite passer. J’arrive au Club, et la le moniteur me regarde et me dit qu’il m’a deja vu quelque part… Aie, moi je le remet pas… On discute un peu, m’explique sont parcours et hop, le tilt, il était moniteur en Egypte, à Hurgada. J’avais plongé avec lui là-bas !!! Du coup on a bien rigolé, il connaissait aussi Marion, ma copine Thailandaise que je suis allé voir en juin !
Que le monde est petit !
Bon sinon je vous fait pas de recit de ma plongée, la 1ere du matin on est allé sur un site réputé pour les mantas et ben nada, cacaouette, prends ton masque et tes palmes et va jouer ailleurs ! La 2eme a été plus sympa, encore des requins citrons, des pointes noirs et ts le bordel habituel de poissons multicolores présents ds de l’eau à 28° pleine de coraux !!!
Je dit pas ca pour faire raler les gens qui sont au froid hein, ne vous méprenez pas, loin de moi cette idées, je vous raconte juste mon quotidien !!!!
Apres-midi calme, le bateau au milieu coupe un peu la journée, c’est dommage mais bon, faut bien retourner bosser un peu !!!
Nana !!!!

Posté par lolognaf à 22:24 - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 janvier 2008

Sur mon Ile Perdue!!!!

A Taha'a...

Après peu de nouvelles, me revoila !

2 semaines de passées sur cette ile, 2 chantiers, une grosse vingtaine de tahitien et une centrale à enrobé à faire tourner début mars, voilà mon travail quotidien…
Les journées commencent tot, trop tot… à 5h la musique à fond dans la maison, il leur faut ca pour se motiver !  Et encore ils me ménage sinon c’est plutot 4h, 4h30…
Une odeur de poisson frit se dégage, c’est l’heure du petit dej !
On attaque à 6h sur l’ile. La plupart sont des gens de tahiti qui sont envoyés la bas, le reste est pris sur place. La boite loue 2 maisons pour nous loger, organisent les repas avec un snack du coin. C’est Mamie Louise qui nous prépare tout ca… C’est une tahitienne haute en couleur et en caractère mais d’une gentillesse très agréable !
En plus, de son snack, on a la vue sur Bora… Y’a pire pour les couchés de soleil !
Des plats locaux, variés et du coup, pas le choix que de gouter à tt ca… carry coco, poisson cru au citron, crevettes, chao men, poisson grillé, bref pas mal de bonnes choses !
Les journées se terminent tard aussi, 17h pour les gars, moi ca depend, souvent c’est + tard mais je peux pas dire que je sois à 100% tte la journée ! Loin de là meme ! Suis en train de me faire la saison 2 de Prison Break que j’avais pas eu le tps de regarder à mon retour en France !
Sinon pas mal de pluie qd meme, pas trop le tps de faire le touriste le we, c’est repos et bières ! Un peu de plongée aussi, faut pas deconner !! Samedi c’etait sur une épave à Raiatea, le Nordby, un charbonnier qui a coulé en 1900. C’est un 3 mat coulé sur le flanc, à une profondeur maxi de 30m. Dommage la visibilité était pourri, pas + de 10m ! Bcp de particules vu qu’elle est proche de la cote et que les pluies de ces derniers tps ont apportées de la terre des montagnes !
Dimanche c’etait dans la passe, bonne pioche cette fois, 50 m de visi, des raies Léopard en groupe, quelques requins pointe noir isolés et un banc de requin gris qui nous est passé dessous en fin de plongée alors qu’on était à 40m et 7min de paliers à faire déja… on a pas pu descendre dedans sinon…
Oui maman, je suis prudent !!!!!
Apres la plongée, chez Mamie Louise pour dévorer le Ma’a du dimanche, comme à son habitude tres copieux ! La sieste est de rigueur après ça… Immertion totale, vivre au rythme des locaux, c’est pas pour ca que je suis parti ? hihi ! pour la sieste ça m’arrange bien !!!
ET une semaine qui reprend encore, le tps passe trop vite, pas le tps de faire tt ce que je veux ! Bon, le we prochain, vais essayer de bouger un peu mon cul, 3 semaines au même endroit, suis en train de prendre racine moi !!!
Vais voir, Maupiti si c’est possible sinon je retourne à Bora pour aller plonger et voir des Mantas………
Nana

Posté par lolognaf à 07:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]


13 janvier 2008

Moorea

Moorea, L’ile sœur de Tahiti

Alors Moorea, c’est la petite sœur, mais pas le vilain petit canard, au contraire, la jolie petite sœur…
Seulement 30 min de bateau  les séparent, mais la on a vraiment l’impression d’être sur une ile. C’est si proche mais si loin des embouteillages, de la pollution et du bruit de la vie à Papeete que de nombreuses personnes font les trajets matin et soir preferant habiter le petit paradis.
Le relief est tres marqué, la route de ceinture est plate, en bord de mer, mais dès qu’on entre ds une vallée, les montées sont importantes.
Les gens vivent pour beaucoup de l’agriculture, de peche et de tourisme bien sur… Les fruits de Moorea sont très réputés, ils produisent un jus de fruit Local avec des arômes à faire mettre la clé sous la porte à Joker ou Cidou !
Le tourisme est présent aussi, les grandes chaines de tahiti ont aussi leur hotel à Moorea.

Donc pour finir les vacances, pris le scoot et direction le port. Achat du billet et hop, on embarque !
Le scooter à l’arrière, les passagers à l’interieur ou sur le sun-deck. C’est un gros cata a moteur du genre du Vomico à Nouméa !
Trajet calme et arrivé à Vaiare, par l’une des 10 passes de l’ile. C’est parti pour un demi-tour d’ile vu que le camping est de l’autre coté. Je longe la mer, le lagon est magnifique, des fois la barrière de corail est tte proche, des fois plus éloignée. Passage à coté du magnifique Golf inauguré l’année dernière.
Apres c’est la baie de Cook qui se dessine, une immense baie à l’eau noire car la baie est encaissée entre 2 montagnes et est très profonde pour un endroit à l’intérieur du lagon ( 55m)
Une fois cette baie passée, on retourne contre le lagon et ses belles couleurs mais pas longtemps, la baie d’opunohu se forme et vient former une barrière naturelle pour la route.
Celle-ci aussi doit etre longée, elle a les memes caractéristiques que la baie de Cook mais encore plus majestueuse je trouve, elle est moins habitée et donc plus calme. Le mont Rotui qui donne son nom à la fameuse marque de jus de fruit sépare les 2 baies.


Donc voila... Balade et installation au camping, j'ai pas de tente alors j'ai été obligé de prendre un petit faré en bord de lagon!!! D'ailleurs je vous presente mon scooter, que vous aviez pas encore vu...

Le lendemain, la tuile, malade comme un chien,rhube!!!, suis obligé d'annuler la plongée... Du coup tour de 4x4 ds les montagnes, avec un guide pour faire apprecier les vues et les cultures fruitières. L'apres midi avec Fernand, un marin installé à Mooréa depuis 9 ans, vivant maintenant d'un "snack" proposant seulement des jus de fruits frais fait maison et des crepes basilic fromage!!! Trankilou le gars! Passé l'aprem avec lui a discuter du coup, en faisant quelques poses pour me moucher!!!

Dodo au bord de l'eau apres un super repas à côté du camping... Et paf, reannule la plongée le lendemain! ca allais pas mieux, j'ai fait de l'apnée tte la nuit!

Du coup, ballade en scoot et retour tranquille sur Tahiti...

Voila, les vacances sont helas terminées, mais maintenant faut penser un peu à ramener un peu d'argent sinon l'ecureuil va mordre!!!

Prochaine Etape, Taha'a, l'ile de la vanille... vais bosser là bas!!!!!


Nana!!!

Posté par lolognaf à 11:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]

07 janvier 2008

Bora....

Partir 3 jours pour Bora, c'est comme déconnecter son cerveau (qd on en a un!) et passer en mode j'oublie tt... Ca commence par le vol, au dessus de Mooréa, Huahiné, Raiatéa et Taha'a. Ensuite l'arrivée sur le magnifique lagon de Bora, la vue du ciel des gros Hotels avec leurs bungalows sur pilotis ds une eau bleue turquoise!
Arrivée tot le matin, check-in de la chambre d'hotel, si on peux dire chambre... le bungalow jardin avec jacuzzi privé, petit faré et un lit + large que long!!!! En fait c'est peut-etre moi qui me suis trompé de sens qd j'y repense!!!
Direction le club de plongée pour signaler mon arrivée... Mauvaise nouvelle, la plongée de l'aprem est annulée, le moniteur s'est fait mal a une dent et personne pour le remplacer... En + ils sont allés sur le spot réputé pour les raies manta le matin et qu'ont-ils vu...RIEN!!! Oulala... pas bon presage ca!!!
Tant pi, je prends le taxi boat et direction la ville, enfin village devrais-je dire! 1 super marché, 2 boutiques de fringues et par contre plein de boutiques de perles et de souvenirs à la con... Bienvenu sur l'ile des touristes Américains!!!!
Retour à l'hotel, le soir repas fruits de mer et spectacle tahitien avec des vahinées survoltées, accompagné d'un petit cote de provence rosé... hummmm, mais je suis au paradis ici!!!!!
Petit plongeons ds le jacuzzi pour se rafraichir les idées avant d'aller se coucher et hop, une bonne nuit de sommeil, demain c'est plongée de bon matin!!!
C'est parti pour 2 plongée de la matinée, les 2 sur des tombants extérieurs. Première sympa, tortues en début de plongée, requins gris et pointes noires attirées et concentrés par le club d' à coté qui pratique du feeding. Ils descendent avec du poisson pour les attirer et les garder pres d'eux.
La 2eme plongée fut imprtessionnante par contre. Ma 1ere rencontre avec des requins citrons. Ils viennent, curieux, s'approchent, s'eloignent, reviennent... Pas agressifs mais vraiment impressionnant. Jusqu'a 3 m de long, ca change des requins de recifs mesurant 1,5m! Les photos parlent d'elles-memes d'ailleurs...
Apres ttes ces émotions, une petite sieste en retour à l'hotel, balade avec masque et tuba et re sieste sous un cocotier penché au dessus du sable blanc et de l'eau bleue cristaline...
Le lendemain activité touristique, pas de plongée a cause du retour en avion en fin d'aprem...
Tour de l'ile en bateau, feeding des raies ds le lagon, degustation de fruits locaux sur un motu paradisiaque...
Deja il faut rentrer, mais une bonne nouvelle, le boulot que je j' attaque bientôt se trouve à Taha'a, à juste 1h30 de Bora en bateau...
C'est vrai que pour beaucoup de choses à Bora c'est du piege à touriste, mais en tant que local j'ai eu droit a pas mal de réductions (genre moitié prix sur la journée bateau!) et c'est tellement beau que ca vaut vraiment le coup...
Aller, pour la derniere semaine de vacances, on va aller voir ce qui se passer sur Mooréa un peu!!!
Nana!!!

Posté par lolognaf à 20:14 - Commentaires [6] - Permalien [#]

31 décembre 2007

Rangiroa!!!

Un atoll des Tuamotus, réputé pour ses passes pleines de "gros"...
Requins, raies
3 jours au soleil!!!

Un peu de vacances entre noël et le jour de l'an, alors profitons-en pour aller faire un petit tour a la découverte des iles...

Après des fetes pluvieuses sur Tahiti (saison des pluies oblige...) Me voila en direction de Rangiroa, décollage le vendredi matin sous un soleil timide de l'aéroport de Faa'a. Arrivée 1 heure apres a Rangi sous un soleil de plomb. Situé à 350 km de tahiti, c'est le plus peuplé des Atolls des Tuamotus avec environ 3000 habitants.

C'est l'atoll le plus grand de polynesie et le 2eme au monde. A l'interieur de son lagon pourrai tenir tte l'ile de Tahiti. Une infime partie de l'atoll est habité et surtout habitable. Le principal motu est celui ou est l'aéroport. Il fait 13 km de long et la seul route goudronnée est sur cette partie. Ce motu est séparé du reste par les 2 grandes passes. Avatoru et Tiputasont les 2 villages du nom des passes et forment l'ensemble de la population citadine de l'ile...

L'ile vie de la peche qu'elle envoie quotidiennement à Tahiti, mais aussi de la perliculture et du tourisme. On est loin du tourisme de masse et hyper luxueux des iles comme Bora et Cie...

Ici c'est famillial ou sportif, les gens venant pour se reposer, profiter des couleurs magnifique du lagon, visiter les fermes perlieres ou tt simplement faire le plein de sensation lors de plongées magnifiques.

Alors je disait arrivé en fin de matinée sur place, j'ai sauté ds ma combinaison et mes palmes direct en début d'aprem pour aller voir un peu ce qui se passe.

Plongée en courant entrant, en dérive. On se jette du bateau coté extérieur et le pilote nous récuppère la ou on ressort. C'est pratique vu le courrant qu'il y a, on pourrais pas faire autrement de tte facon!

Tt se passe bien, on se jette ds le bleu. Les 10 premieres minutes sont un peu longues. Rien a voir. 3 poissons qui se courrent apres mais bon... On reste stabilisé à une 2Oène de metres pour pas trop consommer. Le moniteur avais fait ses recommandations, 1ere plongée ici, faut etre prudent, pi il me connaissait pas non plus...Aie...

D'un coup, au loin on appercoit qqchose, du gros... Un put*** de vols de raies, elles ont l'air d'etre un nombre impressionnant. Ni une ni 2, la tete en bas et c'est parti pour les rejoindre! A 45m ma montre commence a bipper pour me faire réaliser à la profondeur ou je suis. Elle a bien raison, sinon on était parti pour descendre encore!! Et la c'est spectacle magnifique, 25 ou 30 bestiolles, en groupes en train de nager ensemble, accompagnées de quelques requins... pfff... un régal. Apres ces émotions, on remonte un peu pour pas se manger la plongée en paliers, et on attaque la passe. Beaucoup + de poissons que je pouvais l'immaginer en fait, des carangues, thons, tortues, requins et meme, pour le clou du spectacle, un enorme requin marteau de 4 m environ qui est venu se montrer juste en dessous de nous... j'en ai meme oublié de le prendre en photo celui la!!!

Fin de plongée, tt le monde remonte avec le sourire ds le détendeur, les yeux comme des enfants à noël... Le moniteur m'a dit que j'avais bien fait de descendre qd meme, c'est pas ts les jours qu'on en vois des balais comme ca!!!

Le lendemain, 2 belles plongées, moins marquantes peut-etre mais tres interressantes aussi avec une "sunset" au couché du soleil pour regarder les poissons chirurgiens s'accoupler. Et nous on nage ds leur sperm... c'est crado tt ca!!!

Les iles, c'est vraiment un monde a part, le tps s'y arrete, on est jamais pressé, jamais stressé, on fait la sieste, on en profite pour relacher la pression du boulot (non non, j'ai pas mal au doigts qd j'écris ça!!!!!!), les contacts avec les gens sont faciles et surtout tres sains.

Le dimanche soir il est tps de rentrer au bercail pour passer unne petite semaine sur tahiti, faire le jour de l'an et preparer un nouveau départ vendredi matin pour Bora...

Nana!!!

Posté par lolognaf à 21:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 décembre 2007

JOYEUX NOEL!!!!!!!

De bien bonnes fetes a tous...
Profitez en bien, mangez plein de foie gras, des fruits de mer, du bon vin et tt ca
A+

Posté par lolognaf à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2007

L'Ile de Paques

J’en ai encore profité !!!!

Je me suis laissé une semaine de vacances entre 2 boulots pour faire une petite excursion sur l’île mystérieuse de Rapa Nui, nom Polynésien de l’Ile de Pâques.

Décollage mercredi soir de Papeete sous une pluie battante, histoire de changer... Arrivée après 5h de vol +5h de décalage horaire le lendemain matin. Des ptits yeux pour attaquer le séjour !

Direction l’hôtel pour prendre mes quartiers et balade ds la ville pour commencer. L’après-midi, c’est la 1ere visite qui commence…

Vais attaquer par un ptit cours d’histoire en fait. L’Ile de Pâques est une ile volcanique perdue au milieu du pacifique, située à 4000 km de Tahiti et 3700 km de Santiago (capitale du Chili pour les incultes !) C’est l’île la + isolée du globe.

Elle fut découverte en 1722 le jour de pâques par un hollandais, d’où son nom !!!. Cette terre était peuplée de Polynésiens venant certainement des Gambiers ou des Marquises. Plusieurs séries d’Européens ont débarqués, les Français d’ailleurs sont venus l’évangéliser.

C’est en 1888 qu’elle fut rattachée au Chili et en 1995, elle fut classé « Héritage mondial de l’humanité » par l’hunesco. Des travaux de remise en état des sites historiques avaient déjà débuté depuis 1960 environ.

Les Moais : Ce sont ces statues de pierre de + ou – grande taille, dont la plus grande se trouvant encore debout mesure 10 m et pèse presque 90T ! Elles sont réalisées en Tuf volcanique et on estime qu’elles ont été réalisées entre le XI ème et le XVII ème siècle.
Elles représentent les ancêtres et sont placées toujours face au village pour le protéger. Les villages étant très souvent en bord de mer, cela explique que les Moais avaient le dos tournés à l’eau.

La Carrière des Moais :Les près de 900 Moais recensés sur l’île proviennent des pentes d’un des volcans, le Rano Raraku. Encore 400 Moais sont encore présents sur le site actuellement.

Une impression spéciale se fait sentir lorsqu’on est là-bas car de nombreux Moais ont été sur place, comme ça, en cours de construction. Comme si tt avait été stoppé d’un coup. Le plus grand Moai en construction trouvé à la carrière mesure près de 22 m, pour un poids estimé de 120 T !!!!

Une fois le Moai terminé, il était amené vers son Ahu de destination (socle où il était posé). La méthode de transport utilisée était celle des rondins de bois. Par contre, bon nombre de statues on été trouvées cassées entre la carrière et les Ahu, ce qui laisse penser que les Moais étaient déplacés en position verticale.

Le Pukao, nom désignant le chapeau provient d’une autre carrière située près Hanga Roa, et réalisé avec une pierre volcanique d’une couleur pourpre.

 
Le site de Culte d’Orongo :
Situé en haut du volcan Rano Kau, c’était un lieu de culte ou l’on célébrais l’Homme Oiseau. Une fois par an, au printemps, l’ensemble des clans de l’île se réunissait dans l’enceinte sacrée du village. Un représentant de chaque clan était désigné pour aller chercher le 1er Œuf de Sterne sur le motu (îlot) situé en face. L’homme devait traverser à la nage et attendre parfois des semaines pour trouver cet œuf. Celui qui le rapportait devenait le « tout puissant », prenant part des décisions politiques et stratégiques de l’île. C’est en 1864 et l’évangélisation Française par le Frère Eyraud que le culte s’éteignit. De nombreux actes de cannibalisme étaient réalisés lors de cette manifestation.

 
Alors voila, maintenant que vous en savez un peu +, retournons à mon séjour… Le 1er jour, c’était balade le matin et visite l’après-midi d’Orongo. Le volcan Rano Kau est le 2ème volcan de l’ile et culmine à 340 m environ. Il est le plus grand de l’île formant un cratère de 1600 m de diamètre en périphérie haute. Au fond, un lac est présent et servait de réserve d’eau douce pendant de nombreuses années. C’est en 1960 que le 1er forage a été fait pour capter l’eau douce en profondeur.

 
Le 2ème jour a été une excursion toute la journée. Visite de la grande carrière, différents Ahu, tour de l’île. Une seule route, c’est vite fait ! 38 km de long… Une partie de l’île n’est faisable qu’a pied ou en cheval car c’est un parc National. Il n’y a pas beaucoup de foret à Rapa Nui. Les seuls que l’on peut voir sont des Eucalyptus, réimplantés il y a quelques années. L’île a été déforestées il y a des années lorsque les chiliens sont arrivés pour faire de l’élevage.

 
Le 3ème jour, une petite plongée pour bien commencer la journée. Il y a 2 clubs. Le 1er est tenu par un français, son frère travaillait dans l’équipe du Commandant Cousteau à l’époque. Le 2ème est récent, tenu par un Pascuan. J’ai choisi le 1er… J’étais le seul à plonger ce matin là. On est qd meme sorti, mais on n’a pas pu aller sur un site éloigné. La plongée était magique. Sur un tombant de 35 m. Le fait que ce soit une ile volcanique rend l’architecture très belle. C’est très découpé, l’eau est d’une limpidité impressionnante… 50m de visibilité sans problèmes et le moniteur me disait que certains endroits plus abrités sont largement meilleurs ! Beaucoup de corail dans cette eau préservée de beaucoup de pollution… La faune présente est moins dense qu’à Tahiti par contre, pas de « gros » non plus. Une grosse différence aussi par rapport à Tahiti était la température de l’eau… 22° au lieux de mes 28 habituels, ben ça fait tt drôle ! Du coup, content de remonter au bout de 45 min !

 L’apres midi fut de nouveau consacré à des visites. La 2ème carrière, (celle utilisée pour les pukao) et des lavatubes. Ce sont des grottes de lave formées lors des éruptions volcaniques. La coulée durcissait sur l’extérieur mais comme l’intérieur restait très chaud, il se vidait en continuant à couler.

Notre guide était un français résident depuis 21 ans sur « la Isla de Pascua ». Arrivé de Tahiti, originaire de Metz, il n’a plus jamais voulu quitter cette île. Marié avec une Pascuane, il milite pour un développement ecotouristique de Rapa Nui.

 
Le dernier jour a été bénéfique au repos. Apres une soirée en Boite… et oui, suis qd même allé voir ça ! Assez marrant d’ailleurs, certains viennent en cheval, d’autres à 10 ds un pick-up et tous se bourrent la gueule !!!

Donc le dimanche matin je suis allé voir une messe, sympa d’ailleurs, avec des musiciens dans l’église qui jouaient du youkoulélé !

Une bonne petite sieste au pied d’un Moai pour digérer et le soir il était temps de repartir chez moi…

 
Vraiment 4 jours de dépaysement total, l’impression de vivre dans un autre monde, que le temps s’est arrêté. Ces statues sont vraiment énormes et on imagine le travail que c’était pour les sculpter (pas des PD à cette époque les tailleurs… ca a bien changé !!!!). Tous ces sites sont vraiment chargés d’histoire et on se sent tt petit a coté de tt ça…


Maintenant, on rattaque le boulot avant les prochaines!!!!!!

Nana!

Posté par lolognaf à 01:18 - Commentaires [6] - Permalien [#]